La cigarette électronique est-elle compatible avec une grossesse ?

Il est dangereux de fumer et encore plus quand on est enceinte. Du coup, en cas de grossesse, il est vivement recommandé d’arrêter la cigarette, mais qu’en est-il de la cigarette électronique ?

Femme enceinte et cigarette électronique

Une femme enceinte ne doit par fumer de la cigarette, c’est clair ! Les dangers de cette pratique sur la mère et le bébé sont trop importants pour être négligés. En plus de risquer une naissance prématurée, le bébé est exposé à de graves maladies. Cependant, elle peut fumer la cigarette électronique et elle n’est pas obligée d’arrêter la vape non plus. C’est une solution beaucoup moins dangereuse pour ne pas succomber au tabac. Ainsi, si vous avez l’habitude de fumer de la cigarette, dès le moment où vous tomberez enceinte, vous devrez arrêter. 

Cependant, lorsque la dépendance est forte, vous pourrez subir un craving de temps à autre. Cela signifie une très forte envie de fumer et le vapotage peut alors vous aider à résister à la tentation. Bien moins dangereux que le tabac, avec la vape, il n’y a pas d’inhalation de monoxyde de carbone, de goudron, etc. Toutes ces choses étant très nocives, surtout pour le fœtus.

Le vapotage présente-t-il des risques pendant une grossesse ?

Des études sur des femmes enceintes dont certaines sont non-fumeuses et d’autres vapoteuses, ont montré que la cigarette électronique ne présente pas de risque majeur sur le fœtus. Néanmoins, parce qu’il y a toujours un certain risque pour la santé du bébé, il est quand même conseillé d’éviter la vape le temps de la grossesse. En effet, les données peuvent évoluer d’une parturiente à une autre. Si ça peut être dangereux pour l’une, cela peut être le contraire chez une autre. 

C’est donc par prudence que la vapoteuse peut être déconseillée le temps de la grossesse, mais elle reste bien moins dangereuse que le tabac. Notons que le risque avec le vapotage s’accentue en cas de maladie chronique.

Qu’en est-il de la nicotine ?

Tous les addictologues et les tabacologues sont d’accord sur le fait que les effets de la nicotine entraînent une dépendance chez son consommateur. En dehors de cela, elle semble ne pas être nocive pour une femme enceinte, surtout qu’elle fait partie des substituts utilisés pour arrêter le tabac. A cet effet, il existe des patchs à la nicotine, des comprimés, etc., qui ont pour but d’encourager l’arrêt du tabac et d’aider pendant le sevrage. Cela permet de préserver la santé du fœtus. 

Aussi, la cigarette électronique même si elle n’est pas dangereuse pour une femme enceinte, n’est pas conseillée pour autant. Il existe quand même un risque infime pour le bébé, mais s’il faut choisir entre maux, la cigarette électronique serait à privilégier. Quant à la nicotine, il ne faudra surtout pas la consommer avec le tabac, que l’on trouve dans les cigarettes classiques. En effet, ils sont bourrés de produits chimiques cancérigènes.

Les dangers du tabagisme pour une femme enceinte

Contrairement à la cigarette électronique, la cigarette classique est vraiment nocive pour une femme enceinte et son bébé. En consommer pendant la grossesse peut entraîner :

  • Deux fois plus de risques d’une fausse couche
  • Plus de risques de complications avant ou pendant l’accouchement.
  • 25 % de risque par rapport à une femme non-fumeuse d’avoir une naissance prématurée.
  • Endommager le cerveau de l’enfant.
  • Un risque plus élevé de mort subite du bébé à la naissance.
  • Causer des malformations congénitales
  • Une grande perte de poids du bébé à la naissance

Il est donc impératif d’arrêter le tabac une fois enceinte. Si la dépendance est trop importante pour un arrêt brutal, vous pourrez au moins remplacer la cigarette normale par un substitut nicotinique. Cela rendra le manque provoqué par la dépendance, plus supportable. Notons que pour une grande fumeuse, ces substituts peuvent ne pas suffire. Dans ces cas, la cigarette électronique pourrait représenter la meilleure solution pour pallier le manque et arrêter de fumer pendant la grossesse.

D’où vient la difficulté d’arrêter la cigarette pendant une grossesse ?

Quand on est dans une situation de dépendance, se mettre au sevrage est très compliqué, que l’on soit une femme ou un homme d’ailleurs. Beaucoup d’addicts essaient à un moment ou à un autre d’arrêter le tabagisme, mais très vite, ils retombent dans leurs travers. Or, il arrive des situations où vous n’avez pas vraiment le choix et c’est le cas avec une grossesse. Le problème c’est qu’il s’agit d’une addiction. 

Vous ne pourrez donc pas décider de ne plus fumer et vous y tenir sans aide. En effet, lorsque vous arrêtez de fumer, votre corps qui n’a plus sa dose de tabac ou de nicotine, entre dans un état de manque à un moment donné. C’est à ces moments que beaucoup abandonnent et rechutent car le manque provoque des symptômes intenses : le craving, le stress, l’irritabilité, les insomnies, etc. Ce sont les substituts nicotiniques qui peuvent aider à surmonter le manque dû à l’arrêt du tabac.

Femmes enceintes : comment réussir à arrêter la cigarette ?

En cas de forte dépendance à la cigarette, il est quasi impossible d’arrêter du jour au lendemain de fumer. Pour résister, il faudra que vous utilisiez des substituts nicotiniques, mais avant d’en arriver là, entrez en contact avec un médecin. Il faudra lui demander des conseils et son avis aussi bien sur les substituts que sur la cigarette électronique. En fonction de votre état de santé général et d’autres critères dont il aura besoin, il vous conseillera au mieux sur la méthode à privilégier. 

Dès lors, votre grossesse sera bien encadrée médicalement et vous pourrez être plus sereine concernant les méthodes à utiliser pour vaincre le tabagisme et qui soient sans danger pour le bébé. Vous pouvez aussi prendre rendez-vous avec un tabacologue pour bénéficier d’un suivi pendant votre sevrage tabagique.

Efficacité de la cigarette électronique pour l’arrêt du tabac pour une femme enceinte

Le mieux à faire quand vous êtes enceinte, c’est d’éviter le tabac, mais aussi la nicotine et toutes substances qui pourraient représenter un certains risques pour le bébé. Cela comprend aussi la cigarette électronique et tous les substituts moins dangereux que le tabac mais pas totalement inoffensifs. D’ailleurs, il y a des associations qui sensibilisent et mènent des luttes dans cette optique. Le problème, c’est qu’il est compliqué pour les femmes enceintes dépendantes du tabac d’y mettre un terme d’un coup, comme nous l’avions déjà évoqué plus tôt. De même, le sevrage du tabac est plus difficile pour une femme enceinte que pour un autre type d’individu. Cela est dû au fait qu’une fois enceinte, le métabolisme de la nicotine augmente chez la femme. En conséquence, au moment du sevrage, la sensation de manque est plus forte chez elle.

Afin qu’elle n’abandonne pas et puisse y arriver, la vaporette est l’une des solutions les plus efficaces actuellement. Il faut souligner que de nombreux médecins déconseillent la cigarette électronique chez les femmes enceintes. C’est parce qu’il manque encore des informations suffisantes à propos des effets de la vape sur le fœtus sur un long terme. Toutefois, parmi les études disponibles, il y en a de récentes qui stipulent qu’il n’y aurait pas de séquelles de vapotage sur le fœtus. La cigarette électronique ne laisse donc pas de séquelles pendant la grossesse, l’accouchement et même après.

La vape est-elle positive pour une femme enceinte ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le vapotage a des effets positifs sur la santé de la femme enceinte et de son bébé.

  • C’est pour arrêter la cigarette classique qu’elle a adopté la cigarette électronique. Son organisme est donc contaminé par des produits toxiques de la cigarette dont l’acétone, le goudron, le monoxyde de carbone et autres particules fines. En adoptant le vapotage, la mère élimine progressivement tous ces déchets toxiques de son corps.
  • Les conséquences du tabac sur l’organisme et la santé sont terribles avec des cancers, AVC, troubles respiratoires, etc. En vapotant, la mère s’épargne à elle et à son bébé, ces maux.
  • La cigarette électronique a aussi l’avantage d’améliorer la condition physique d’une personne en général. Ainsi, la pression artérielle est améliorée, le souffle, la circulation sanguine, etc.

L’arrêt du tabac est une bonne chose pour la mère et le bébé c’est une certitude. Quant au vapotage c’est une solution efficace qui permet à la femme enceinte de ne pas rechuter et de parvenir à vaincre le manque. De plus, il semble avoir des avantages. De nos jours, le marché de l’e-cigarette s’est démocratisé et on en trouve de toute sorte. Il y en a qui sont très pratiques, rechargeables ou pas, discrètes, mais surtout, faciles à utiliser.

Aussi, d’après des études, il semblerait qu’en matière de solutions pour arrêter le tabac, la cigarette électronique soit beaucoup plus efficace. En effet, l’e-cigarette serait bien plus efficace que les substituts nicotiniques seuls pour les femmes enceintes. Ceux-ci comprennent des patchs, des chewing-gums, etc.

La cigarette électronique est-elle compatible avec l’allaitement ?

C’est un déjà un pas important d’avoir arrêté de fumer pendant la grossesse et d’adopter la cigarette électronique pour compenser. Maintenant que le bébé est né, il faudra continuer sur la bonne voir et ne plus toucher à la cigarette. Cependant, vous êtes toujours à la cigarette électronique et la question se pose de savoir s’il n’y a aucune conséquence pour l’allaitement. Heureusement, il semblerait que contrairement à la cigarette classique qui reste dangereuse pour l’allaitement, ce ne soit pas le cas avec la cigarette électronique.

En revanche, il faut souligner qu’il n’y a pas d’études scientifiques récentes qui se soient penchées sur les conséquences du vapotage sur un bébé qui se nourrit au sein. Toutefois, les affirmations sur le fait qu’il n’y ait pas de conséquences notables, viennent du fait que jusqu’à présent, il n’y ait pas de séquelle notifiée. Or pour le tabac, il a été prouvé que pendant la grossesse ou au moment de l’allaitement, il représente un grand danger aussi bien pour l’enfant que pour la mère. Pour en revenir à l’e-cigarette, il y a quand même des études qui démontrent que des enfants ou des adolescents n’ont pas développé de séquelles du fait du vapotage de leur mère au moment de la grossesse.

Que penser du vapotage sans nicotine pendant la grossesse ?

Pas de tabac ni de nicotine pendant la grossesse ? C’est encore mieux pour la femme enceinte qui souhaite arrêter de fumer. Cependant, cela risque d’être plus compliqué pour elle. En effet, la dépendance ne vient pas seulement du tabac, mais aussi de la nicotine. Avec cette dernière substance, même si elle est moins dangereuse que le tabac, elle provoque quand même une addiction aussi qu’il faudra traiter à la longue. Alors si le vapotage sans nicotine est excellent pour une femme enceinte, le problème est de parvenir à résister au manque qui sera alors beaucoup fort qu’avec un vapotage à la nicotine. Ainsi, sans la nicotine, le risque de retomber dans le tabagisme est plus grand.

La nicotine au moment de l’arrêt du tabac, permet un sevrage du tabac en douceur. Les doses de nicotine sont calculées et aident à résister au tabac. A la longue, il faudra aussi passer au sevrage de la nicotine aussi, qui rend également dépendant. C’est souvent à ce moment que les substituts nicotiniques seront le plus efficaces. Ce qui est bien, c’est qu’ils sont disponibles dans les pharmaciens et remboursés par l’Assurance-Maladie. C’est un bon processus pour arrêter peu à peu de fumer définitivement, ce qui est plus conseillé que l’abstinence brute de nicotine. Cette dernière méthode très radicale peut être plus dangereuse. En effet, la dépendance au tabac n’est pas seulement physique, elle est également psychologique et prend en compte les habitudes, le geste de fumer, etc.

Conclusion

Il faut arrêter de fumer quand on est enceinte, mais en ce qui concerne le vapotage avec la cigarette électronique, il n’y a pas d’impact nocif à signaler. Ainsi, ni la mère ni l’enfant ne souffriront de ce fait, ni au cours de la grossesse, ni pendant l’accouchement et encore moins pendant l’allaitement. Aussi, la cigarette électronique est un bon moyen pour arrêter définitivement le tabac qui lui, est vraiment dangereux pour la mère et l’enfant. 

Laisser un commentaire